La Confédération et les cantons veulent remédier aux points faibles de la RPT